pilules

Toute maladie est pénible et douloureuse tant sur le plan physique que psychique, or, on sait que l’état d’esprit participe à la réussite d’un traitement et à la guérison partielle ou complète du malade;

 

C’est pourquoi de plus en plus, la sophrologie s’inscrit comme soin de support dans l'accompagnement du traitement médical durant toutes les étapes de la maladie. 

La sophrologie dans l'accompagnement de la maladie

 

La sophrologie contribue à améliorer la qualité de vie des personnes malades et de leurs proches.

Elle est toute indiquée pour aider les personnes atteintes de cancer, de maladies neurodégénératives, de maladie de Parkinson… à se détendre, se concentrer sur le positif, gérer la douleur, récupérer, accepter leur nouveau corps,  renforcer leurs motivations de guérison, renforcer le mental et le métabolisme pour optimiser les effets du traitement, stimuler le rétablissement...

En tant que discipline psycho-corporelle, la sophrologie permet une relation corps-esprit harmonieuse.

reflet chatigre.jpg

Aussi, dans des cas de troubles du comportement alimentaire, elle fait le lien entre le travail psycho-thérapeutiques et la prise en charge somatique.

Le sophrologue, en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire, effectue un travail sur les aspects comportementaux, l’acceptation de soi et de son image, la relation au corps.

En outre, le sophrologue permet à la personne  d’apprendre à gérer le stress, les émotions, canaliser les pulsions, récupérer physiquement et mentalement après une intervention médicale...pour développer un rapport apaisé avec la nourriture et avec son corps.